Chile Carteles

Exposition hors les murs Chile Carteles. Les murs parlent

Culture, Exposition, Divers arts à Villard-Bonnot
  • Les photographes Juan Francisco Rojas Henríquez et Ellen Margot Rojas Fritz ont sauvegardé les traces d'un mouvement social sans précédent démarré à Santiago du Chili fin 2019...

  • Un mouvement de contestation sociale a démarré à Santiago du Chili le 18 octobre 2019. La campagne pour le référendum pour ou contre le maintien de la constitution chilienne adoptée sous la dictature du général Pinochet (1973-1990) a été l’étincelle. Depuis le début du mouvement, les morts se comptent par dizaines, les civils ayant perdu la vue par centaines, les violations des droits de l’Homme par milliers.

    Une explosion graphique, créative et sans concession accompagne l’explosion...
    Un mouvement de contestation sociale a démarré à Santiago du Chili le 18 octobre 2019. La campagne pour le référendum pour ou contre le maintien de la constitution chilienne adoptée sous la dictature du général Pinochet (1973-1990) a été l’étincelle. Depuis le début du mouvement, les morts se comptent par dizaines, les civils ayant perdu la vue par centaines, les violations des droits de l’Homme par milliers.

    Une explosion graphique, créative et sans concession accompagne l’explosion sociale. De nombreux auteurs, souvent anonymes, s’emparent des murs. Affiches, peintures murales, collages, graffitis, témoignent de la violence des affrontements dans l’espace public. Autant d’œuvres souvent anonymes, rapidement endommagées, recouvertes par de plus récentes ou effacées par des agents de l’Etat.

    Les photographes Juan Francisco Rojas Henríquez et Ellen Margot Rojas Fritz ont décidé d’en sauvegarder les traces.

    Photographies de Juan Francisco Rojas Henríquez et Ellen Margot Rojas Fritz
    Commissaire de l’exposition D. Zaccaria - Scénographie B. Boussard - Déléguée de production G. Calatayud.

    Vernissage jeudi 16 décembre à 18h30.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit