Patrimoine Naturel

Le lac blanc

Le massif de Belledonne offre de merveilleux itinéraires de randonnées aux amoureux de la montagne. Si les crêtes sont pour certaines réservées aux randonneurs et alpinistes confirmés, les randonnées vers les lacs d’altitude semblent plus accessibles à la majorité. Malgré tout, la randonnée du lac blanc en Belledonne est une randonnée assez difficile, réservée donc à des marcheurs confirmés et à un public averti.

 

 

Le lac blanc : une randonnée

qui se mérite

Perché à 2450 mètres d’altitude et niché au pied du Grand Pic de Belledonne, le lac blanc vous conduit au pied du plus haut massif de Belledonne. Si cette randonnée a un nom des plus bucoliques, elle s’adresse néanmoins à des randonneurs confirmés.

15 km, 5 h 30 de marche, cette randonnée du lac Blanc est classée de niveau rouge difficile. Le dénivelé positif de 1025 mètres vous offrira néanmoins des paysages variés. Si les débuts se passent dans la forêt d’épicéa, la randonnée se corse notamment après le refuge Jean Collet. Ainsi, certains passages sont parfois plus que délicats, mais heureusement équipés de cordes. 

Une ouverture

sur les pics de Belledonne

Si les passages peuvent s’avérer parfois difficiles, il est vrai que la randonnée du Lac Blanc offre un panorama éblouissant. Effectivement, une fois arrivé dans l’univers plus minéral, les trois pics s’offrent à vous majestueux. Le Grand Pic à gauche, le pic central et la Croix de Belledonne.

Ici, l’environnement est totalement minéral. Les alpages ont laissé place aux gros cailloux, aux névés. Le Glacier de Freydane, quant à lui, résiste comme il peut au réchauffement climatique. Si cette randonnée comporte des passages difficiles, il est vrai que l’arrivée sur le Lac Blanc est somptueuse.

Le lac Blanc

Après de nombreuses heures d’effort, le Lac Blanc en Belledonne s’offre enfin à vous. Un lac de  couleur jade, tirant sur le turquoise. Comme tout lac glaciaire, les eaux de refonte du Lac Blanc proviennent du glacier de Freydane. Ce dernier a nettement souffert des conditions climatiques actuelles.

Une fois au bord du lac Blanc en Belledonne, il n’y a plus qu’à profiter du bon temps. Les amateurs de pêche dans les lacs d’altitude seront ravis de taquiner le goujon. Mais attention, pas question de faire n’importe quoi. Le lac est classé et la pêche y est très réglementée. De fait, autant rester sur les rochers pour admirer le panorama. La vue sur les cimes du Massif de Belledonne est plus que spectaculaire.