© Jean-Luc AUGIER
Patrimoine Naturel

Zone Natura 2000

Label européen attestant de la préservation d’un site naturel, le label natura 2000 est attribué à une zone ou un site qui garantit la protection d’habitats naturels exceptionnels en tant que tels ou s’ils contribuent à la protection des espèces animales ou végétales. Ainsi, on distingue 2 zones : les ZPS ou zones de protection spéciales qui relèvent de la directive oiseaux et la ZSC, la zone spéciale de conservation qui relève de l’habitat.

Le site Natura 2000 I11

« Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon »

La zone natura 2000 est une zone naturelle protégée. Celle de la chaîne de Belledonne porte sur la cembraie de Chamrousse, les lacs d’altitude et tourbières, ainsi que les pelouses alpines. On dénombre dans cette zone une grande variété d’espèces de flore et de faune ultra sensibles. Plus particulièrement des mesures de préservation des zones humides comme celle de la Pra, des pelouses alpines sur la zone du Colon ou la tourbière de l’Arselle sont mises en place.

Un site étendu

La zone natura 2000 s’étend sur 5 communes pour une superficie totale de 2686 ha et une altitude oscillant entre 900 et 2800 mètres d’altitude. On peut également observer 5 ZNIEFF sur 96 % de la zone. Ce qui constitue la particularité géologique du site, ce sont ces roches siliceuses qui sont juxtaposées et qui donnent naissance aux zones calcaires et son caractère acide au sol. C’est ce qui fait la richesse de cet écosystème pour les différentes espèces végétales.

Du fait de la rareté et de la qualité de son environnement, la tourbière de l’Arselle a par exemple été intégrée à cette zone natura 2000. Du côté de la Savoie, on peut noter un autre site avec celui des zones humides de la chaîne des Hurtières.

 

Un patrimoine à préserver

Ce qui fait la valeur de cette zone natura 2000 c’est aussi son respect. Ainsi, il est du devoir de chacun de la préserver en effectuant des gestes simples :

  • Ne pas couper les lacets tracés et rester sur les sentiers pour respecter les plantes et ne pas créer un déséquilibre de l’environnement
  • Ne pas laisser les chiens divaguer librement
  • Respecter les troupeaux dans les zones de pâturage