Patrimoine Naturel

ENS de Saint‑Maximin

A Saint Maximin

Situé sur la commune de Saint Maximin à 380 mètres d’altitude, le marais d’Avalon est répertorié en tant qu’espace naturel sensible. Classé en 2009, l’ENS de saint-Maximin a été crée en 1262 par Louis XI. Installé au creux des coteaux de Belledonne, cet ENS de Saint-Maximin côtoie des zones agricoles extensives.

Un environnement précieux

Situé sur la commune de Saint-Maximin, le marais d’Avalon couvre 1.4 hectares et est alimenté principalement par des eaux souterraines et des eaux de ruissellement. À la surface, le marais est recouvert d’une importante roselière, des saules cendrés et de grandes laîches. C’est une zone humide de basse altitude qui permet d’abriter des espèces de milieux humides, parmi lesquelles la rainette. Le problème résidait dans la présence d’une autre zone peuplée par de très nombreux poissons, redoutable prédateur pour les grenouilles.

Des espèces diverses

L’ENS du marais de Saint-Maximin compte parmi ces espèces protégées 5 espèces d’amphibiens. Certaines qui avaient été observées en 2017 on des difficultés à réapparaître.

C’est aussi un lieu d’hébergements pour de nombreux batraciens, même si leur population a considérablement diminuée du fait de la présence des poissons.

En ce qui concerne les oiseaux, il n’est pas rare d’y trouver des hérons cendrés, la rousserolle effarvatte ou encore de nombreux canards. On peut également trouver le triton alpestre. D’une manière générale, on peut dénombrer 9 espèces d’oiseaux, 2 espèces de papillons et 3 espèces d’amphibien qui viennent trouver refuge dans ce marais.

Un lieu d’observation

Après de grands travaux d’aménagement par le conservatoire d’espace naturel Isère et la mairie de Saint-Maximin, l’ENS de Saint-Maximin se livre de nouveau aux observateurs. C’est un lieu propice aux observations, surtout au moment du crépuscule où l’observation de plusieurs espèce d’amphibiens et beaucoup plus facile. Il est également possible de venir observer les animaux avec des enfants notamment durant des sorties dans le cadre de classes vertes.