© Studio Kaliko Yann Moreau
Musée

Forges et moulins

à Pinsot - Haut-Bréda

Quoi de mieux pour comprendre le fonctionnement d’une forge ou des moulins d’autrefois, que de les voir en action ? Quoi de mieux pour comprendre les gestes d’antan, que de les voir reproduire avec fidélité. Le musée des forges et moulins de Pinsot, est bien plus qu’un musée, c’est un véritable voyage dans le temps au coeur des pratiques quotidiennes.

Des visites riches de sens

Grâce aux visites guidées et commentées du musée des forges et moulins de Pinsot, les visiteurs assistent à des démonstrations et sont parfaitement initiés aux techniques d’avant.Outre les démonstrations, des films sont également projetés pour comprendre l’importance de “l’eau, du fer, du bois et des hommes” dans l’économique au coeur du pays d’Allevard. Les collections du musée des forges et moulins de Pinsot sont riches d’enseignement grâce aux collections comportant des outils anciens.

Les forges

Le moulin à battre le fer sera l’un des points clés de la visite du musée des forges et moulins de Pinsot. Au coeur de la forge, le savoir-faire des mineurs-taillandiers est mis à l’honneur. Grâce à l’extraction du minerai de fer depuis les montagnes et notamment la chaîne de Belledonne, les artisans taillandiers façonnaient des outils à partir du fer rougi et frappé par le martinet des forges. Une frappe régulière qui devait par la suite être complétée par une trempe et un affûtage des outils.

Les moulins de Pinsot

Farine, huile de noix, la visite se poursuit au coeur des traditions. Si l’odeur de la noix fraîchement moulue met en appétit, son travail nécessite d’avoir une bonne maîtrise des gestes et des techniques. Au musée des forges et moulins de Pinsot, vous pourrez voir les moulins en action. La lourde meule tournant qui vient écraser tour après tour les cerneaux de noix qui auront étés, au préalable libérés manuellement de leur coquille. Une fois la pâte de noix récupérée, il faudra la chauffer puis la presser pour en extraire l’huile.

Plus loin, on vous offre un voyage du blé à la farine. Étape après étape, la meunière présente la transformation du blé pour en arriver à avoir de la farine. Là encore, la meule prend toute son importance, pressant et broyant tour après tour les grains de blé.