Culture & Patrimoine

Fer

Le fer tient une place prépondérante dans le développement économique en Belledonne. Il était extrait des montagnes du pays d’Allevard, grillé dans les fours puis travaillé dans les forges. Musée, parcours thématiques, vestiges de four et d’habitation des mineurs, Belledonne garde encore les traces rougies de cette exploitation du fer et en fait son patrimoine culturel précieux.

L’exploitation du fer

Des montagnes du pays d’Allevard, on extrait depuis le Moyen Âge du minerai de fer. Dès sa sortie de la mine, le minerai de fer était grillé dans des fours appelés les “ra four”. Cette opération était nécessaire à la purification du minerai. C’est dans les hauts fourneaux de la chaîne de Belledonne que l’on procédait par la suite à la transformation du fer en fonte avant qu’il ne soit transporté sous la forme de barres, de galets ou en plaque vers des destinations plus ou moins proches. Cette exploitation du fer donne naissance à une exploitation industrielle avec les usines Schneider ou plus artisanale avec la fabrication d’outils dans les taillanderies.

Schneider aménage les mines de la Taillat et  met en place un système de 3 plans inclinés pour le transport du minerai et pour rejoindre les usines de champ Sappey. Il est possible de voir des vestiges du four de Combe bachat sur un autre sentier sur la commune de Combe bachat.

Le sentier du fer

Au départ de Pinsot, le sentier du fer vous conduit en treize étapes au travers de cette histoire de l’exploitation du minerai de fer. Vous pourrez tout au long du parcours découvrir les anciens fours, les maisons des mineurs et bien d’autres vestiges encore. Sentier culturel, cette balade est ponctuée de 13 grosses plaques en fonte qui expliquent l’industrie du fer en Belledonne pour une véritable immersion. Une promenade éducative à la portée de tous et qui aura l’avantage de faire prendre l’air en forêt et d’apercevoir au gré de trouées de magnifiques paysages.

Le musée des forges et moulins

de Pinsot

Belledonne et le pays d’Allevard comptent de très nombreux filons ferrugineux. Le développement des mines de fer a connu une véritable expansion au XVIIe siècle grâce à la qualité et l’importance des galeries. Des hauts fourneaux furent élaborés, favorisant le développement de la sidérurgie et des taillanderies. Le musée des forges et moulins de Pinsot, retrace parfaitement cette exploitation et vous plonge dans l’univers de la taillanderie, avec le martelage et le façonnage du fer dans les forges.